09 67 440 707
1 Rue Paul Dijon - 38000 Grenoble
+1

Actualités

IMMOBILIER À GRENOBLE : LA CARTE DES PRIX 2018

Découvrez la carte des prix à Grenoble.
Passée en dix ans de la sixième à la seizième place des villes les plus chères de France, Grenoble est attractive. Pas étonnant que le volume de ventes y ait rebondi de 15% en un an, pour des prix qui se sont raffermis de 1 à 2%. "Un contexte porteur pour les primo-accédants", constate Gabriel Nallet, de la chambre des notaires de l’Isère. Le centre-ville rallie d’autant plus les suffrages qu’"une baisse de la circulation y est programmée, et l’offre de parkings souterrains est suffisante", explique Cyril Ravier, du Cabinet Besson.

Si le manque de grands appartements est criant en hypercentre, les amateurs de petites surfaces y trouvent leur bonheur. Comme avec ce deux-pièces de 26 mètres carrés, sans cachet et à rafraîchir, avenue Alsace-Lorraine, parti récemment à 105.000 euros, soit 4.040 euros le mètre carré. Championnet, qui séduit toujours par son côté branché, nécessite de débourser de 2.500 à 3.800 euros le mètre carré. Les familles, elles, regardent plutôt vers le quartier de la clinique mutualiste. Rue Nicolas-Chorier, un 80 mètres carrés en bon état s’est ainsi échangé à 182.000 euros (2.275 euros le mètre carré). Autres secteurs prisés : les boulevards Foch et Vallier, et les Eaux-Claires, dont les trois-pièces des années 1950 valent 140.000 euros.

Notre sélection de coups de coeur